Prévention des TMS et des moyens de protection chez SAS Gilloots dans le 77

Le lundi 27 mai 2024, le SIST BTP Seine et Marne a sensibilisé les salariés de l’entreprise SAS Gilloots au Troubles Musculo-Squelettiques, à la prévention des moyens de protection, et aux addictions alcool et cannabis.  

Une journée qui s’est déroulée dans une ambiance conviviale.

Première cause de maladie professionnelle dans le BTP

Le secteur du bâtiment et travaux publics est l’un des plus concernés par les troubles musculo-squelettiques. Les TMS représentent la première cause de maladie professionnelle (MP) dans le secteur en 2019, avec plus de 86% de MP reconnues.
Il est également à noter que 50% des AT ont pour origine les manutentions manuelles.

Il est donc inévitable en 2023, que les entreprises adoptent une stratégie de prévention liée aux TMS. 

Les enjeux de la prévention

Les conséquences d’une mauvaise gestion des risques liés à l’activité peuvent avoir des conséquences :

Humaines

  • Douleur, handicap
  • Usure physique
  • Usure mentale
  • Perte de compétence

Financières

  • Frais liés à l’accident (augmentation du taux de cotisation)
  • Désorganisation des services
  • Remplacement du salarié
  • Interdiction de soumissionner à la commande publique

Juridiques

  • Exposition juridique de l’entreprise, de l’employeur

Sociales

  • Dégradation du climat social
  • Perte de l’emploi

Les moyens de protection

Les moyen de protection individuelle et collective sont des éléments qui servent principalement à protéger les employés contre l’éventuel danger que représentent certaines activités en entreprise.

Les EPC et les EPI sont indispensables au bon fonctionnement de toute entreprise. Les équipements de protection collective définissent tous les dispositifs qui sont mis en place dans le but d’assurer un environnement de travail sécurisé, sans gêner les salariés dans leur tâche.

La protection collective désigne tous les dispositifs d’installations fixes, faisant partie intégrante du local, prend différentes formes. Par exemple, pour limiter les risques de chutes et de glissades, un revêtement de sol particulièrement antidérapant peut nettement améliorer les conditions de travail des salariés.

En complément des dispositifs visant à assurer la protection collective, les équipements de protection individuelle servent à réduire les risques à un niveau acceptable, par des moyens techniques, tels que des uniformes, des gants, des casques, ou encore des lunettes de protection conformes aux normes européennes et françaises.

Les différents types d'EPI

Dans le BTP, porter les équipements de protection individuelle (EPI) est une obligation. L’objectif est d’assurer la sécurité des travailleurs. 

Les principaux types d’EPI : 

  • La tête : un casque de sécurité adapté à son métier (à noter qu’en cas de fêlure, le casque doit être immédiatement remplacé)
  • Les yeux : lunettes de sécurité, lunettes à verre panoramique, masque facial, écran de soudage
  • Les oreilles : bouchons jetables, serre-tête, arceau, bouchons moulés
  • Les mains : des gants adaptés aux risques
  • Les chaussures de sécurité : basses ou montantes

 

Chaque corps de métier doit s’adapter à ses risques et se prémunir des équipements adéquats au-delà de la liste ci-dessus (masques respiratoires, genouillères, etc.)

Un parcours ludique pour simuler les effets du cannabis

Même si l’alcool est de moins en présent sur les chantier, la problématique est toujours d’actualité. D’autant plus qu’il est fréquent que la consommation d’alcool soit combiné avec le cannabis. 

Pour sensibiliser les salariés à ce problème, nous avons mis en place un parcours ludique avec des lunettes simulatrices alcool et cannabis. Une réelle prise de conscience opère chez les salariés. 

Vous n’êtes pas encore adhérent au service de santé SIST BTP et voulez bénéficier de cette prestation ? Alors n’attendez plus, adhérez chez nous via notre formulaire !

Vous avez un Document Unique ? Si oui, transmettez-le nous au plus vite. Article L4643-1 du code du travail.

Je n’ai jamais accédé à mon nouvel espace adhérent.