Alerte canicule, attention au coup de chaleur

alerte canicule

La canicule arrive en Seine et Marne

Vendredi 17 juin, la Seine et Marne entre en période de canicule avec des températures qui vont dépassées les 33°C en journée. Les travailleurs du BTP (couvreurs, travaux publics, terrassiers…) particulièrement exposés à ce risque vont devoir redoubler de vigilance. Rappelons que la canicule et les fortes chaleurs comportent des dangers pour la santé qui ne doivent pas être sous-estimés comme la déshydratation et le coup de chaleur potentiellement mortel.

La déshydratation, qu'est-ce que c'est ?

Lorsque les pertes en eau du corps (transpiration, miction) sont plus importantes que les apports par les boissons et les aliments (fruits, légumes, lait…) le corps se déshydrate. En période de canicule et plus particulièrement lorsqu’on travaille en extérieur ce déficit d’eau survient rapidement. Pour prévenir la déshydratation, il est important de boire régulièrement avant même la sensation de soif (1,5 litres d’eau au minimum, et jusqu’à 2,5 litres par jour).

On peut détecter une déshydratation en constatant certains symptômes :

  • Crampes aux membres supérieurs et inférieurs
  • Grande faiblesse, épuisement, étourdissements
  • Urines foncées

 

A ce stade, il n’y a pas encore de danger vital immédiat mais il convient de vite réagir en stoppant son activité, en se mettant à l’ombre, en s’hydratant et ce afin d’éviter la phase aiguë de la déshydratation appelée coup de chaleur.

Le coup de chaleur, qu'est-ce que c'est ?

Le coup de chaleur ou l’hyperthermie survient lorsque le corps n’arrive plus à réguler sa température. En d’autres termes, il y a une défaillance du mécanisme de régulation de la température du corps qui augmente alors rapidement provoquant un décès de la victime dans 15 à 25% des cas.

Les enfants, les personnes âgées et celles souffrant de maladies aiguës ou chroniques sont davantage à risque.

Bien que rare, le coup de chaleur est grave : il est mortel dans 15 à 25 % des cas

INRS

Comment reconnaître un coup de chaleur ?

Certains symptômes permettent de détecter le coup de chaleur :

  • peau sèche et chaude
  • pouls rapide et fort
  • perte de connaissance soudaine et brève
  • vertiges, nausées, vomissements, maux de tête
  • agitation, confusion
  • convulsions
  • température corporelle élevée 40°C

peau sèche coup de chaleur
Peau sèche et chaude
coup de chaleur 07
Température corporelle élevée
coup de chaleur 03
Vomissements
coup de chaleur 04
Vertiges, maux de tête
coup de chaleur 05
Convulsions
coup de chaleur 06
Pouls rapide et fort

Comment réagir ?

Le coup de chaleur ne doit pas être pris à la légère : en cas de symptômes aiguës comme une fièvre supérieure ou égale à 40°C, des convulsions ou un trouble de conscience, appelez immédiatement les secours en composant le 112.

En parallèle, il convient de placer la victime à l’ombre, au calme et de la rafraichir :

réagir face à un coup de chaleur pendant la canicule

Le saviez-vous ? canicule ou pas, obligation de fournir de l'eau

Qu’on soit en période de canicule ou pas, l’employeur est tenu de mettre à disposition du personnel 3 litres d’eau fraîche au moins par jour et par travailleur.

Article R4534-143 du code du travail